Long Vines Left

         Mieux gérer le stress au quotidien

De nos jours, c’est comme si le stress était omniprésent : au travail et à la maison, avec notre patron et avec nos proches… le stress n’en finit pas de nous courir après. Nous vous proposons des astuces pour couper ce cycle incessant qui nous empêche de vivre notre vie pleinement. 

 

Le stress : qu’est-ce que c’est ?

Le mot stress décrit à la fois une situation de tension, et la réaction physiologique qui en découle dans notre organisme.

Les situations sources de stress sont multiples : une réunion que l’on appréhende, se fâcher avec un proche, une liste de choses à faire trop ambitieuse, anticiper une situation compliquée, des factures à payer, une contrariété, la charge mentale…

Une situation est stressante ou non en fonction de la perception que l’on en a. Ainsi, deux personnes ne seront pas stressées pour les mêmes choses.

 

Notre corps face au stress

Quand on est stressé, on produit des hormones du stress (par exemple le cortisol). Celles-ci nous donnent les moyens de faire face au stress en augmentant le rythme cardiaque ou encore en accélérant la respiration… Ces changements nous permettent d’être alerte, de réagir rapidement, et par conséquent d’avoir les moyens de mettre fin à la situation de stress.

Tout ceci fait sens d’un point de vue évolutif. Car, avant, le stress pouvait prendre la forme d’un lion qui nous courait après pour nous dévorer. Les effets du cortisol sur notre organisme (respiration, circulation sanguine et rythme cardiaque accélérés) permettaient de courir et d’échapper au lion.

Même si le stress d’aujourd’hui ne menace forcément pas notre survie, la réaction est similaire et de la même intensité que si une bête sauvage nous courait après ! Bien que cela puisse nous aider à être performant et résilient, c’est aussi une source d’anxiété qui peut affecter notre bien-être.

 

Bon stress ou mauvais stress ?

Notre corps est fait pour supporter des moments de stress ponctuels (sans cela, l’espèce humaine n’aurait pas survécu jusqu’à aujourd’hui). Ces moments de stress ponctuels peuvent être qualifiés de stress positif ou de bon stress, car ils entraînent notre corps à réagir à des situations difficiles.

Cependant, le stress qui dure, le stress chronique, peut à la longue entraîner des dérèglements pouvant affecter notre santé et notre bien-être. Dans ce cas, on parle de stress négatif ou de mauvais stress. 

 

Comment apaiser le stress ? 

Il serait impossible d’éradiquer toute source de stress dans notre vie. Mais l’important est de faire en sorte que le stress ne se prolonge pas indéfiniment. Voici quelques astuces pour y parvenir :

 

Découvrir les plantes adaptogènes

Les plantes adaptogènes permettent à notre corps de s’adapter et de se recalibrer en fonction de notre environnement. Typiquement, elles peuvent être d’une grande aide en cas de stress et de fatigue en nous aidant à mieux résister au stress et à nous donner de la résilience. C’est le cas de l’ashwagandha ou encore du tulsi.

Les plantes adaptogènes agissent sur l’ensemble de notre corps (système nerveux, système endocrinien, système immunitaire…) en soutenant certains processus quand on manque de vitalité ou en apaisant notre physiologie quand il y a un stimuli trop fort. Par exemple en cas de fatigue les plantes adaptogènes nous donnent du tonus ; en cas de stress elles apaisent la réaction qui en découle.

L’Ayurveda, une phiolosophie holistique indienne millénaire qui vise à mieux vivre au quotidien, a beaucoup recours à ces plantes adaptogènes qui poussent d’ailleurs en Inde. Pukka s’inspire de l’Ayurveda pour créer ses produits. 

 

Consommer des plantes qui apaisent le système nerveux

De nombreuses plantes ont des propriétés calmantes :

De nombreuses plantes ont des propriétés calmantes :

la camomille : sa fleur réduit l’anxiété et le stress et favorise la relaxation

A retrouver dans les infusions Relax et Camomille Vanille et Miel de Manuka de Pukka

la valériane : sa racine est un sédatif qui favorise la relaxation et l’apaisement du système nerveux, réduit les palpitations du cœur, relâche la tension artérielle, détend les muscles et favorise l’endormissement.

A retrouver dans l’infusion Nuit Paisible de Pukka

l’ashwagandha : traditionnellement utilisée en Inde, c’est une plante adaptogène qui favorise un état plus calme et plus serein. Elle est idéale en cas de stress, d’anxiété, de fatigue, de burnout ou encore en cas de soucis de sommeil (son nom latin est Withania Somnifera).

A retrouver dans le complément alimentaire Aswhagandha Holistique de Pukka.

le tulsi : autrement appelé basilic sacré, cette plante elle aussi adaptogène favorise l’équilibre émotionnel, apaise le système nerveux et dissipe les pensées incessantes.

A retrouver dans l’infusion Tulsi Clarté d’Esprit de Pukka

 

Favoriser un sommeil de qualité

Une seule mauvaise nuit de sommeil est un stress en soi pour le corps. Par ailleurs, quand on est stressé, on a souvent du mal à dormir… c’est un cercle vicieux ! Il est donc important de favoriser un sommeil de qualité pour rompre cet engrenage. Pour ce faire :

éviter les écrans en soirée : la lumière LED des écrans envoie un signal erroné à notre cerveau qui la confond avec la lumière du soleil. Ainsi, lire sur un écran avant de se coucher réduit la production de mélatonine (l’hormone qui favorise le sommeil) de 50%, ce qui vous empêchera probablement de vous endormir.

éviter l’alcool : contrairement à ce que l’on pourrait ressentir, l’alcool n’est pas soporifique. Bien au contraire, l’alcool réprime la phase de sommeil REM et fragmente le sommeil.

éviter la caféine dès la mi-journée : chez certaines personnes, la caféine est métabolisée très lentement, et ainsi des restes de caféine de votre café matinal peuvent encore circuler dans vos veines le soir venu, altérant l’endormissement et la qualité de votre sommeil.

boire des infusions relaxantes : comme Nuit Paisible, Relax ou Camomille Vanille et Miel de Manuka pour apaiser notre esprit et nous préparer au sommeil.

se complémenter en ashwagandha : pour réduire l’anxiété et favoriser une meilleure nuit de sommeil.

 

Respirer lentement et profondément

En cas de stress, le corps accélère la respiration. Mais vous pouvez contrôler votre respiration et la ralentir, ce qui signale alors au cerveau que tout va bien, que le stress n’est plus là.

Concrètement, vous pouvez expirer plus longuement que vous n’inspirez. Par exemple :

- inspirez pendant 3 secondes,

- éventuellement faites une pause de 4 secondes,

- puis expirez pendant 5 secondes.

Répétez ce cycle pendant plusieurs minutes, cela devrait vous aider à apaiser le stress.

 

Marcher au contact de la nature

Des études récentes suggèrent que marcher dans la nature est plus efficace pour réduire le stress que d’être exposé à des images de nature (à la télévision par exemple) ou que de marcher sur un tapis de course ; ou encore que de faire des « bains de forêts » (traduction littérale de forest bathing), c’est-à-dire marcher dans la forêt et respirer l’air pur peut significativement réduire le stress.

Le stress a beau être très présent dans nos vies, de multiples outils s’offrent à nous pour mieux le gérer. Il ne reste plus qu’à trouver ceux qui vous conviennent le mieux et à les mettre en pratique !
 

« Marion Baudier-Melon, Nutri-thérapeute pour Pukka Herbs France »
 

Sources :

Antonelli M, Barbieri G, Donelli D. 2019. Effects of forest bathing (shinrin-yoku) on levels of cortisol as a stress biomarker: a systematic review and meta-analysis. International Journal of Biometeorology 63(8): 1117-1134

Auddy B, Hazra J, Mitra A, Abedon B, Ghosal S. 2008. A standardized Withania somnifera extract significantly reduces stress-related parameters in chronically stressed humans: A double-blind, randomized, placebo-controlled study. JANA 11(1):51-57.

Langade D, Kanchi S, Salve J, Debnath K, Ambegaokar D. 2019. Efficacy and safety of ashwagandha ( Withania somnifera ) root extract in insomnia and anxiety: A double-blind, randomized, placebo-controlled study. Cureus 11(9): e5797.

Mao JJ, Xie SX, Keefe JR, et al. (2016). « Long-term chamomile (Matricaria chamomilla L.) treatment for generalized anxiety disorder: A randomized clinical trial. » Phytomedicine, 23(14): 1735–1742

Marselle MR, Warber SL, Irvine KN (2019). Growing Resilience through Interaction with Nature: Can Group Walks in Nature Buffer the Effects of Stressful Life Events on Mental Health? Int J environ Res Public Health 16(6): 986

Olafsdottir G, Cloke P, Swhulz A et al. (2018). Health Benefits of Walking in Nature: A Randomized Controlled Study Under Conditions of Real-Life Stress.

Sherman, D. K., Hartson, K. A., Binning, K. R., Purdie-Vaughns, V., Garcia, J., Taborsky-Barba, S., Tomassetti, S., Nussbaum, A. D., & Cohen, G. L. (2013). Deflecting the trajectory and changing the narrative: How self-affirmation affects academic performance and motivation under identity threat. Journal of Personality and Social Psychology, 104(4), 591–618.

Taavoni S., Ekbatani N., Kashaniyan M., Haghani H. (2011). Effect of Valerian on Sleep Quality in Postmenopausal Women: A Randomized Placebo-Controlled Clinical Trial. Menopause : the journal of the North American Menopause Society, 18(9): 951-5

Walker Matthew. (2017). Why We Sleep. The New Science of Sleep and Dreams. Great Britain: Penguin Health/Science

Long Vines Right