Long Vines Left

Comment être en forme cet hiver ?

Par Marion Baudier Melon, experte nutri-thérapeute 

 

Notre système immunitaire prend soin de nous mais parfois il nous fait défaut car nous ne prenons pas assez soin de lui ! Afin de maximiser nos chances de ne pas tomber malade ou de nous remettre rapidement des maux classiques de l’hiver, voici quelques astuces et plantes à avoir dans notre « armoire à pharmacie » au besoin afin de l’aider à nous protéger.

 

Prévenir

« Mieux vaut prévenir que guérir » ! Voici donc quelques conseils pour renforcer notre système immunitaire et passer au travers de rhumes ou infections virales ou encore troubles digestifs qui circulent à la saison froide.

Prévenir les maux du système respiratoire

  • Eviter le sucre : le sucre est inflammatoire, et l’inflammation peut réduire l’efficacité du système immunitaire ou encore favoriser la prolifération de mauvaises bactéries. Eviter les sucres raffinés (sucre blanc, bonbons, gâteaux et autres sucreries) la plupart du temps, ainsi que le sucre présent dans les aliments industriels est donc la première chose à faire pour renforcer son système immunitaire.
  • Manger chaud : manger froid demande beaucoup d’énergie qui ne sera donc pas utilisée à vous réchauffer et à réguler le système immunitaire durant l’hiver. Remplacez donc les boissons fraiches par des breuvages chauds et réconfortants comme les infusions et les bouillons. Riches en minéraux, ils permettront aussi de donner au corps les matières premières essentielles au système immunitaire. Vous pouvez également utiliser des épices qui réchauffent dans ces boissons et dans vos plats comme par exemple la cannelle, le curcuma, le cumin ou encore la noix de muscade… L’infusion Trois Cannelles de Pukka est l’idéal à cet égard. 
  • Manger de la vitamine C à volonté : anti-infectieuse, immunostimulante et antioxydante, la vitamine C est essentielle pour le bon fonctionnement du système immunitaire ! Vous en trouverez dans tout ce qui est orange et de saison (les agrumes par exemple) mais aussi dans les fruits rouges que vous pouvez acheter congelés pour en consommer hors saison, ou bien les consommer sous forme d’infusion : mûres, cassis, framboises… ou encore baie de sureau, une source de flavonoïdes essentiels au système immunitaire, dans l’infusion Baie de Sureau et Echinacée de Pukka. Parfait pour se réchauffer tout en prenant soin de soi !

Prévenir les maux du système digestif

Outre les mesures d’hygiène de base pour éviter d’ingérer des mauvaises bactéries, vous pouvez :

  • Prendre soin de votre microbiote intestinal : il s’agit de la communié des organismes qui vivent dans nos intestins, responsables d’une grande partie de notre immunité. Si le microbiote est déréglé, alors l’immunité sera impactée. Pour entretenir votre microbiote intestinal, éviter le sucre reste primordial (les mauvaises bactéries s’en nourrissent). En plus, n’hésitez pas à manger pléthore de prébiotiques, c’est-à-dire des fibres dont les bonnes bactéries raffolent :   ail, oignon, poireaux, brocolis et autres choux, artichaut… Le curcuma a également les mêmes propriétés. Vous pouvez aussi manger et boire des aliments/boissons fermentés (légumes lactofermentés, cornichons, tempeh, kéfir, kombucha) qui contiennent des probiotiques, mais attention ils sont susceptibles d’être mal tolérés et d’empirer des troubles digestifs si vous en avez.
  • Optimiser la digestion : le système immunitaire repose non seulement sur la qualité du microbiote intestinal, mais aussi sur la bonne absorption des vitamines et minéraux qui lui servent de matière première. Le complément Après Repas de Pukka peut vous aider à cet égard : il contient du gingembre qui stimule les enzymes digestives, du triphala qui entretient le microbiote, ou encore du fenouil, antispasmodique, pour apaiser la digestion.

 

Guérir plus vite

Si on est déjà malade, plutôt que d’attendre passivement que ça passe, vous pouvez adopter une attitude active afin de récupérer au plus vite.

Accélérer la guérison du système respiratoire

  • Thym : antiseptique naturel, expectorant, antioxydant ou encore anti-inflammatoire, le thym est efficace contre le rhume, les bronchites et autres laryngites, et donne du goût à vos plats ! Vous pouvez l’utiliser sec ou frais dans vos bouillons, sur des légumes rôtis ou dans un assaisonnement. Ou même en infusion. N’hésitez pas à inhaler la vapeur qui s’échappe de la tasse pour en imprégner directement les voies respiratoires.
  • Miel de manuka : il s’agit d’un miel fabriqué par une espèce particulière d’Océanie présentant une activité antimicrobienne remarquable (davantage que le miel classique). Vous pouvez en consommer tel quel (rien de tel qu’une cuillère à café de miel pour apaiser la gorge), ou opter pour l’infusion Citron, Gingembre, Miel de manuka de chez Pukka, dans laquelle il agit en synergie avec d’autres aliments modulateurs d’immunité comme le gingembre et le curcuma : délicieux, réconfortant, et efficace !
  • Echinacée : une fleur antivirale, antibactérienne et immunomodulatrice qui peut aider à réduire la durée et la gravité des symptômes du rhume. La combinaison de l’échinacée et de la baie de sureau dans l’infusion Baie de Sureau et Echinacée de Pukka est un combo parfait pour se remettre plus rapidement des infections respiratoires.
  • Huiles essentielles : masser des huiles essentielles diluées dans une huile neutre au niveau des nœuds lymphatiques (cou par exemple) ou du torse peut favoriser l’efficacité du système immunitaire à travers la peau. Parmi les huiles essentielles adaptées on trouve l’eucalyptus, le clou de girofle, la menthe poivrée, le gingembre ou encore le citron. Attention : certaines personnes peuvent avoir des réactions allergiques aux huiles essentielles, et elles sont très nombreuses à être contrindiquées pendant la grossesse, demandez toujours l’avis de votre médecin et aromathérapeute/phytothérapeute.

Accélérer la guérison du système digestif

  • Fenouil : carminatif, le fenouil apaise la digestion, détend les muscles digestifs et réduit les gargouillements.
    A retrouver dans les infusions Après Dîner, Purifier, Feel New, Relax et bien d’autres de Pukka.
  • Camomille : anti-inflammatoire, elle apaise la digestion, les crampes et les flatulences.
    A retrouver dans les infusions Trois Camomilles, Relax, Nuit Paisible, Camomille Vanille Miel de manuka de Pukka.
  • Réglisse : elle apaise les intestins et est utile pour réduire l’inflammation ou encore les spasmes. Elle protège également le foie et favorise la régénération des cellules hépatiques.
    A retrouver dans les infusions Menthe Poivrée et Réglisse, Relax et bien d’autres de Pukka.
  • Curcuma : il stimule l’afflux de sang vers la paroi intestinale, réduit l’inflammation et stimule le flux de bile.
    A retrouver dans les infusions et thés Trois Gingembres, Or de Curcuma, Curcuma Tonique de Pukka.
  • Menthe poivrée : antispasmodique, elle peut réduire les spasmes, les douleurs et les ballonnements.
    A retrouver dans les infusions Trois Menthes ou Menthe Poivrée et Réglisse de Pukka.
  • Gingembre : c’est un excellent carminatif et anti-inflammatoire qui réduit les spasmes et ballonnements. Il stimule par ailleurs la digestion et active les enzymes digestives.
    A retrouver dans les infusions Trois Gingembres, Curcuma Tonique, Citron Gingembre et Miel de manuka, ou encore Citronnelle et Gingembre de Pukka.

Au-delà de ce « kit de secours », gardez en tête qu’une bonne hygiène de vie toute l’année ne peut qu’aider votre système immunitaire à être plus fort : dormir suffisamment, voire la lumière du jour au quotidien, bouger, limiter le stress et se reposer quand on en a besoin sont des habitudes essentielles sans lesquelles votre immunité ne pourra jamais être optimale.

En effet, le stress inhibe l’immunité, une seule moins bonne nuit de sommeil réduit massivement les capacités de notre système immunitaire, le contact de la lumière du soleil avec notre peau permet la synthèse de la vitamine D essentielle à l’immunité, bouger permet d’éliminer les toxines via la lymphe et la peau… N’oubliez pas les essentiels !

 

Sources:

Duymuş HG, Göger F, Can Başer KH. (2014) In vitro antioxidant properties and anthocyanin compositions of elderberry extracts. Food Chem 155: 112-119.

Haniadka R, Saldanha E, Sunita V, et al. (2013) « A review of the gastroprotective effects of ginger. » (Zingiber officinale Roscoe). » Food Funct, 4 (6):845–855.

Krawitz, C., Mraheil, M.A., Stein, M., Imirzalioglu, C., Domann, E., Pleschka, S., Hain, T. 2011. Inhibitory activity of a standardized elderberry liquid extract against clinically relevant human respiratory bacterial pathogens and influenza A and B viruses. BMC Complement Altern Med. 11:16

Li JY, Cao HY, Liu P, Cheng GH, Sun MY. (2014) « Glycyrrhizic acid in the treatment of liver diseases: literature review. » Biomed Res Int. 2014:872139.

Li X, Sun R, Liu R. (2019) « Natural products in licorice for the therapy of liver diseases: Progress and future opportunities. » Pharmacol Res. 144: 210–226.

Lopresti, A (2018) « The Problem of Curcumin and Its Bioavailability: Could Its Gastrointestinal Influence Contribute to Its Overall Health-Enhancing Effects? » Adv Nutr vol 9, pp 41–50

Peterson, C. T., Vaughn, A. R., Sharma, V., et al. (2018). Effects of turmeric and curcumin dietary supplementation on human gut microbiota: A double-blind, randomized, placebo-controlled pilot study

Shen L, Liu L, Ji HF. (2017) Regulative effects of curcumin spice administration on gut microbiota and its pharmacological implications. Food Nutr Res. vol 61, no 1, 1361780

Thamlikitkul MD, Bunyapraphatsara N, Dechatiwongse T et al. (1989) « Randomized double blind study of Curcuma domestica Val. for dyspepsia. » J Med Assoc Thai 1989; 72 (11): 613–620

Valussi M (2011). « Functional foods with digestion-enhancing properties. » International journal of food sciences and nutrition, 63:82-9

Walker Matthew. (2017). Why We Sleep. The New Science of Sleep and Dreams. Great Britain: Penguin Health/Science

Zakay-Rones Z, Varsano N, Zlotnik M, Manor O, Regev L, Schlessinger M, Mumcuoglu M. (1995) Inhibition of several strains of influenza virus in vitro and reduction of symptoms by an elderberry extract (Sambucus nigra L.) during an outbreak of influenza B Panama. J Altern Complement Med 1(4): 361-369

Long Vines Right