Long Vines Left

Le bien-être en mouvement

Par Marion Baudier Melon, experte nutri-thérapeute 

 

Au même titre que l’alimentation, l’équilibre émotionnel ou encore le sommeil, l’activité physique est un pilier de la santé et du bien-être. Zoom sur cet aspect parfois négligé qui est pourtant source de multiples bénéfices pour notre organisme. 


Les bienfaits de l’activité physique

Notre corps est conçu pour bouger, pour être en mouvement, ce qui nous fait profiter de nombreux bienfaits : 

  • Une meilleure circulation sanguine pour une meilleure oxygénation et nutrition de nos cellules
  • Une meilleure circulation de la lymphe qui permet à notre corps de se purifier
  • La sudation pour excréter les déchets du corps
  • L'entretien des muscles et des os
  • La neuroplasticité cérébrale, c’est-à-dire la capacité de notre cerveau à se régénérer 
  • La régulation de la glycémie et de l’énergie
  • La production de certaines hormones
  • Un meilleur sommeil
  • L’équilibre de l’humeur

Bref, l’activité physique est un moyen d’entretenir notre forme de manière globale.

Or de nos jours, nous sommes nombreux à avoir un quotidien très sédentaire, à travailler depuis notre bureau et à peu, voire pas, bouger de la journée. Et on peut le ressentir de manière très directe : maux de dos, de tête, coups de barre, articulations « rouillées », engourdissement des membres, rétention d’eau, soucis de sommeil, perte d’entrain… Il est donc nécessaire pour nous de réapprendre à bouger ! 

 

Comment intégrer une activité physique au quotidien ?

Si le sport n’est pas vraiment votre tasse de thé, pas de souci : l’important est de bouger, sans forcément s’adonner à une activité physique particulièrement intense ou fréquente, ni même suer à grosses gouttes. 

Voici quelques astuces pour (re)commencer à bouger au quotidien :

  • Ne pas se fixer d’objectifs trop difficiles à atteindre ou irréalistes : par rapport à votre rythme de vie, votre emploi du temps, votre forme physique ou vos envies. L’activité physique ne doit pas être une punition ou une corvée, sinon il sera probablement trop difficile de s’y mettre et de s’y tenir.  
  • Plutôt que de dédier un créneau de temps au sport dans un quotidien bien chargé, tentez d’intégrer du mouvement dans votre journée : par exemple, prenez 2 minutes pour vous étirer à votre bureau, faites une pause au travail pour faire quelques postures de yoga, allez faire une marche digestive de 15 minutes après le déjeuner… Mis bout-à-bout, ces quelques instants en mouvement tout au long de la journée représentent finalement une durée de temps non négligeable.
  • Marcher au quotidien : marcher est le mouvement le plus naturel à la portée d’une majorité d’entre nous. Vous pouvez ainsi intégrer la marche à votre routine habituelle : pourquoi ne pas marcher plutôt que de prendre la voiture ou le métro, ou bien se garer plus loin ou descendre une station plus tôt, prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, utiliser votre pause pour vous balader, etc. 
  • Favoriser les mouvements doux : qui, si vous n’êtes pas adepte du sport, vous seront plus agréables et tout aussi bénéfiques : vélo ou natation, yoga doux ou pilates, tai chi ou qi gong…  les deux derniers sont des types de « gymnastique » traditionnelle nous venant d’Asie qui consistent à faire des mouvements doux et intuitifs pour développer la condition physique, favoriser la détente, soulager le stress ou encore améliorer les capacités respiratoires.

 

Bouger en toute sérénité

Quand on est amené à bouger, quelques réflexes peuvent nous aider à éviter certains désagréments : 

  • Penser au curcuma : cette racine anti-inflammatoire et antioxydante permet de compenser l’inflammation et l’oxydation naturellement générées par l’activité physique. Le curcuma aide par ailleurs à récupérer après un effort physique, participe à réduire les douleurs articulaires et musculaires pouvant être liées au sport, ou encore favorise la circulation sanguine. Le curcuma peut être consommé sous plusieurs formes : 
  1. Sous forme d’épice alimentaire à saupoudrer dans nos plats salés ou sucrés ;
  2. Sous forme de complément alimentaire : Curcuma Actif de Pukka allie la racine de curcuma au gingembre et à la résine d’oliban (elles aussi anti-inflammatoires), au ginseng rouge qui lui favorise la circulation sanguine et à l’ortie reminéralisante ; 
  3. Sous forme d’infusion : dans Curcuma Tonique de Pukka on retrouve le curcuma, le gingembre et l’ortie avec le galanga à l’effet stimulant, idéal pour se donner l’impulsion de bouger ; 
  4. Sous forme de thé : Or de Curcuma de Pukka allie curcuma et thé vert pour bénéficier d’une bonne dose d’antioxydants ; 
  • Bien s’hydrater : le sport implique potentiellement la sudation et donc la perte d’eau. Par ailleurs les cellules musculaires ont besoin d’hydratation pour fonctionner. Il convient donc de boire pour se régénérer. L’idéal est de boire une eau filtrée pour minimiser les contaminants, et une eau riche en minéraux qui sont perdus via la sueur. A ce titre, l’eau de coco est intéressante puisqu’elle contient des électrolytes, tout comme les infusions qui contiennent des phytonutriments, des antioxydants, des vitamines et minéraux. 

  • Bien respirer : lors des mouvements doux (yoga doux, marche, pilates, tai chi…), il peut être intéressant d’inspirer profondément par le nez en gonflant le ventre plutôt que le buste. Cela permet une respiration plus efficace, une meilleure oxygénation des tissus et favorise un meilleur travail du diaphragme.  

     

Intégrer l’activité physique dans une démarche de bien-être global

On considère souvent l’activité physique comme quelque chose de pénible à endurer pour perdre du poids ou pour atteindre des objectifs purement physiques. Mais l’activité physique est aussi un moyen de prendre soin de son mental. Corps et esprit sont en effet intrinsèquement liés. De la même manière que notre état émotionnel peut se répercuter sur notre corps, l’activité physique a un effet sur notre tête. Le mouvement peut ainsi être utilisé à des fins de relaxation, d’évacuation de la pression, de clarté mentale, de concentration et de bien-être global.

 

Sources :

Shashi K Agarwal. (2012) Cardiovascular benefits of exercise. International journal of general medicine, 5:541-545

Delecroix, B., Abaïdia, A. E., Leduc, C., et al. (2017). Curcumin and piperine supplementation and recovery following exercise induced muscle damage: A randomized controlled trial. Journal of sports science & medicine , 16(1), 147-153 

Suhett L.G. et al. (2021) Effets of cur cumin supplementation on sport and physical exercise: a systematic review. Critical Review in Food Science and Nutrition , 61(6): 946-958

Campbell M.S. et al. (2021) Influence of curcumin on performance and post-exercise recovery. Critical Review in Food Science and Nutrition , 61(7): 1151-1162

Long Vines Right