Long Vines Left

Comment l’anxiété affecte les hormones : six conseils pour soulager naturellement l’anxiété et l’inquiétude

Il arrive parfois que nous nous retrouvions à courir partout, à essayer de nous occuper des autres et à oublier de nous occuper de nous-mêmes. Être « occupé » est la norme pour les générations actuelles, avec la pression supplémentaire de se sentir instantanément joignable par téléphone ou par courriel tout en répondant aux attentes sur les médias sociaux.

Il n’est pas surprenant que nous soyons de plus en plus nombreux à déclarer nous sentir anxieux, inquiets et dépassés, ce qui peut avoir un effet profond sur nos hormones et notre santé.

Comment le stress et l’anxiété affectent-ils les hormones?

Lorsque nous sommes anxieux ou inquiets, nous produisons du cortisol et de l’adrénaline, qui sont les hormones de « stress et de survie » de l’organisme. Si le taux de ces hormones est élevé sur une longue période, cela peut affecter l’hypophyse et sa capacité à produire nos hormones de reproduction.

Le cortisol est produit à partir de la progestérone (une des hormones sexuelles du cycle féminin), ce qui signifie que lorsque le taux de cortisol augmente, celui de progestérone diminue et s’épuise. En retour, cela peut réduire la libido, rendre les règles irrégulières ou les arrêter complètement et produire des sautes d’humeur, qui peuvent se manifester sous forme d’anxiété, de dépression et d’irritabilité. L’anxiété peut également se manifester par des pleurs, des troubles du sommeil ou une peur inhabituelle.

Il est facile de voir comment nous pouvons être piégés dans ce cycle d’anxiété quotidienne et généralisée ; alors que pouvons-nous faire pour y remédier?

Conseils pratiques pour réduire naturellement l’anxiété pendant le cycle menstruel

1. Aliments nutritifs

Les graisses sont les éléments constitutifs des hormones. Il faut donc intégrer les acides gras essentiels dans votre alimentation. Les avocats, le ghee, les noix, les graines et les poissons gras sont tous de bons exemples de graisses saines.

Évitez les aliments qui produisent de fortes fluctuations du taux de sucre dans le sang, comme les sucres transformés. Optez plutôt pour des glucides complexes ; pensez aux grains entiers et aux légumes féculents. Mangez plus de protéines et de graisses saines pour aider votre taux de glycémie à rester constant, ce qui atténuera les sautes d’humeur. Si le taux de sucre dans le sang est trop bas, de l’adrénaline est libérée pour augmenter le taux de glucose dans le sang et corriger le déséquilibre. Cela déclenche la réaction de stress, vous laissant l’esprit vague et nerveux.

Évitez de prendre trop de stimulants comme l’alcool ou la caféine. Si vous êtes accro à la caféine, essayez de passer au matcha, qui ne provoque pas d’effondrement, mais fournit une libération d’énergie soutenue grâce à l’acide aminé L-théanine, qui crée un état d’esprit calme, mais éveillé.

2. Adaptogènes pour lutter contre le stress

Certaines plantes, judicieusement appelées « adaptogènes », peuvent aider l’organisme à s’adapter au stress. L’ashwagandha, une plante qui nourrit naturellement le système nerveux, est un adaptogène qui mérite d’être connu.

Un certain nombre d’études suggèrent que l’ashwagandha a des effets anxiolytiques (contre l’anxiété). C’est une plante apaisante et fortifiante qui aide le corps à faire face aux pressions de la vie moderne.

Un mauvais sommeil aggrave les symptômes émotionnels du syndrome prémenstruel, vous laissant irritable et encore plus anxieux. Il a été démontré que l’effet réparateur de l’ashwagandha sur l’organisme améliore la qualité et la durée du sommeil. Si vous êtes bien reposé, vous serez mieux préparé pour faire face aux exigences émotionnelles et physiques d’une vie bien remplie.

3. Entrer en contact avec d’autres femmes

Beaucoup d’entre nous vivent à des kilomètres de nos mères et sœurs, mais nous sommes essentiellement des créatures sociales et coopératives conçues pour s’aider et se soutenir mutuellement à toutes les étapes de la vie.

N’ayez pas peur de demander de l’aide à vos amies et de trouver des femmes qui vous soutiennent pour passer du temps, partager des expériences et rire avec elles. Toutes les expériences que nous partageons avec d’autres femmes peuvent nous aider à puiser dans notre « hormone d’amour » naturelle de bien-être, l’ocytocine.

4. Des plantes pour l’équilibre hormonal

Lorsque nous voulons équilibrer naturellement les hormones, il peut parfois être utile de collaborer avec dame nature et son coffre aux trésors de remèdes. Le shatavari, une plante utilisée en Inde depuis des milliers d’années, est particulièrement réputé pour nourrir le système reproductif et maintenir l’équilibre hormonal.

Découvrez l’incroyable shatavari, utilisée dans les compléments alimentaires Wholistic™ Shatavari et Womankind.

5. Trouvez une routine de mouvement quotidienne qui vous convient

Sortez chaque fois que vous en avez l’occasion. Allez vous promener et respirer l’air frais. Trouvez un cours auquel vous pouvez assister régulièrement. Découvrez le pouvoir du yoga pour vous rappeler à quel point le corps humain est étonnant et pour vous aider à développer votre capacité à rester calme et concentré dans des situations difficiles.

5. Pratiquer la pleine conscience et l’acceptation

Entraînez-vous à être dans l’ici et maintenant. Rappelez-vous que la vie est faite d’une série de petits moments et que celui-ci en fait partie ; ne le manquez pas.

Fermez les yeux et écoutez votre respiration au fond de la gorge et voyez si vous pouvez la ralentir. Essayez d’inspirer pendant trois secondes et d’expirer pendant six secondes.

Pendant que vous faites cela, détendez votre mâchoire et vos épaules tout en évaluant votre état.

Souvenez-vous que vous êtes une belle personne, qui est conçue pour suivre le flux et le reflux de la vie. Acceptez tout ce qui se passe à l’instant ; vous êtes exactement là où vous devez être et la seule certitude dans la vie est que tout change.

Les femmes sont cycliques par nature ; alors chuchotez-vous ce mantra : « J’ai remarqué cela, je l’accepte, je sais que cela va changer ».

Long Vines Right