Long Vines Left

Comprendre le dosha

Selon l’Ayurvéda, le monde qui nous entoure et celui qui est en nous sont composés de cinq éléments : l’espace, l’air, le feu, l’eau et la terre. Ils reflètent tous certaines qualités dont nous faisons l’expérience par nos sens. D’une certaine manière, ils expriment le langage de la nature. Par exemple, l’air est comme le vent et est constamment en mouvement, un peu froid, sec et léger; d’autre part, le feu est chaud, vaporeux et féroce, tandis que l’eau est humide, un peu rafraîchissante et lourde. À l’intérieur de notre corps, ces cinq éléments maîtres se combinent et existent sous la forme de trois schémas d’énergie primaire.

Ces schémas énergétiques – ou doshas, pour utiliser le mot sanskrit – sont présents dans chaque tissu, chaque cellule et chaque organe de notre corps. Ils régissent donc tous les processus du corps, des fonctions corporelles à nos pensées et sentiments.

Les trois doshas ayurvédiques

Les trois principaux schémas énergétiques de notre corps, ou doshas, sont les suivants : le vent ou vata – froid, sec et léger – est la force qui contrôle nos mouvements, régule le système nerveux et supervise l’élimination des déchets ; le feu ou pitta – chaud, humide et comburant – est la force qui contrôle notre digestion et notre métabolisme; l’eau ou kapha – froid, humide et lourd – est la force protectrice qui régit la stabilité, la structure et l’humidité de notre esprit et de notre corps.

Bien que nous soyons tous nés avec les trois doshas, ils sont différents en chacun de nous, et c’est cette combinaison unique qui fait de nous ce que nous sommes. En général, chaque personne a une forme dominante de dosha qui constitue sa base ayurvédique personnelle ou prakriti.

À quoi ressemblent les doshas dans les exemples de la vie réelle?

Une fois que vous commencez à comprendre votre propre dosha et ses caractéristiques, vous commencerez à les remarquer chez vos amis et votre famille également.

Prenons l’exemple d’une personne qui attend un train en retard. Les personnes de type vata, aérées, peuvent commencer à s’inquiéter et à monter et descendre le long du quai tout en vérifiant le panneau d’affichage. Alors qu’une personne fougueuse de type pitta pourrait utiliser le temps à son avantage; un coup de téléphone rapide ou la vérification de quelques courriels. Le kapha terreux profitera de l’occasion pour se détendre et écouter un balado, lire un livre ou simplement s’asseoir et se détendre. 

Un autre exemple peut être trouvé dans vos habitudes alimentaires. Un vata peut manger sporadiquement pendant la journée, sautant souvent des repas; un pitta à la tête chaude veut généralement manger à des heures fixes chaque jour, sans jamais manquer un repas, et un type kapha peut ne pas avoir faim avant l’heure du café et se contenter de deux repas par jour s’il a vraiment faim. 

Quel est votre type de dosha ou de corps-esprit?

Certaines personnes sont de purs types vata, pitta ou kapha, d’autres sont des vata-pitta, vata-kapha ou pitta-kapha (ici, le profil dominant est indiqué en premier). Plus rarement, mais probablement, on trouve un équilibre égal des trois doshas chez une même personne — vata-pitta-kapha.

Une fois que vous aurez compris quelle combinaison de doshas constitue votre système ayurvédique, vous pourrez commencer à les maintenir en équilibre grâce à un régime alimentaire, un exercice et un mode de vie appropriés... Voire une bonne tasse de tisane Pukka, car c’est l’équilibre délicat de nos doshas qui mène à l’équilibre de notre santé.

Si vous n’avez pas encore découvert votre profil dosha, pourquoi ne pas essayer notre questionnaire doshas ?

Long Vines Right